Soumettre une info 📰

Les Fêtes Gourmandes Escoffier 2022

L'événement incontournable à Villeneuve Loubet, alliant gastronomie et art, les Fêtes Gourmandes Escoffier vous donnent rendez-vous les 24 et 25 septembre au Pôle Culturel Auguste Escoffier.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Elles célèbrent l’excellence autour de son invité d’honneur, Bruno CIRINO Chef 2 étoiles – Hostellerie Jérôme à la Turbie – comptant parmi les plus prestigieux chefs azuréens, formé aux côtés des plus grands, de Jacques Maximin à Alain Ducasse.
Ce grand rendez-vous gourmand sur la terre natale d’Auguste Escoffier reste l’occasion de rencontres uniques et inspirantes entre de grands chefs et des artistes.
Les démonstrations culinaires et artistiques s’enchaîneront tout au long du week-end sur l’Esplanade Leopold Sedar Sengor, au Pôle Culturel Escoffier, tout en proposant des dégustations et déjeuners créés par les exposants du marché gastronomique.

Bruno Cirino, parrain des Fêtes Gourmandes Escoffier 2022

Derrière les fourneaux de L’Hostellerie Jérôme, l’une des plus prestigieuses adresses culinaires de la Côte d’Azur, Bruno Cirino travaille sans relâche pour faire découvrir à ses convives les plus beaux produits de toute la Côte Méditerranéenne.
Formé auprès de Jo Rostang, Roger Vergé, Jacques Maximin et Alain Ducasse, ayant œuvré au Royal Monceau, au Negresco, au Juana ou encore au Château Eza, Bruno Cirino confirme qu’il est l’un des plus grands chefs dans la recherche du goût originel, l’exigence du produit d’excellence et le mariage des saveurs.
Toutes ses expériences et ses voyages ont nourri ses découvertes, sa passion pour le produit, et ont démultiplié ses racines, racines qu’il retrouve aujourd’hui à la Turbie dans ses deux restaurants et à Nice avec son nouvel opus « Racines ».
Humble, discret et profondément éthique, Bruno Cirino vous fait la cuisine, SA cuisine, tout simplement.

Mais qui était Auguste Escoffier ?

Auguste Escoffier est né à Villeneuve Loubet le 28 Octobre 1846. A l’âge de 13 ans, il voulait être sculpteur mais son père préféra l’envoyer travailler chez son oncle, au «Restaurant Français» à Nice. Il monte ensuite à Paris apprendre le métier de cuisinier, bien décidé à devenir le meilleur. A 38 ans, il rencontre César Ritz, directeur du Grand Hôtel à Monte-Carlo. Ensemble, ils développeront l’hôtellerie de luxe et la grande cuisine française.
Six ans plus tard, toujours ensemble, ils transforment l’hôtel Savoy de Londres en l’un des plus prestigieux hôtels d’Europe, fréquenté par les célébrités et têtes couronnées de l’époque. Grâce à eux, les femmes aussi vont avoir le plaisir d’aller au restaurant.
Pour elles, il invente des plats plus légers et savoureux, transformant ainsi peu à peu les habitudes alimentaires.Il commence à être connu et sa réputation s’étend dans le monde entier.

Des comédiennes, actrices ou cantatrices l’inspirent pour créer de nouvelles recettes.
Considéré comme le père de la cuisine moderne, il a écrit plusieurs livres, dont le Guide Culinaire utilisé encore aujourd’hui par de nombreux grands chefs de talent.
Il se préoccupe également d’améliorer l’organisation du travail en cuisine en créant les brigades et invente de nouveaux ustensiles pour faciliter les préparations. Le 11 Novembre 1919, à l’occasion du 1er anniversaire de l’Armistice, il reçoit la Légion d’Honneur des mains du Président de la République Française, Raymond Poincaré. C’est la première fois qu’une telle distinction est remise à un chef cuisinier et que ce métier est ainsi mis en valeur. En 1928, il est élevé au grade d’Officier de la Légion d’Honneur.
Après 60 ans de carrière dont les 30 dernières à Londres, il se retire dans sa maison de Monte-Carlo où il s’éteint le 12 Février 1935. Il avait alors 89 ans.

Le Programme des Fêtes :

Le mot du Maire :

Escoffier célèbrent l’excellence autour de son invité d’honneur, Bruno Cirino, comptant parmi les plus prestigieux chefs azuréens, formé aux côtés des plus grands, de Jacques Maximin à Alain Ducasse, dont l’exigence dans le travail n’a d’égal que l’humilité.
Ce grand rendez-vous gourmand sur la terre natale d’Auguste Escoffier reste l’occasion de rencontres uniques et inspirantes entre de grands chefs et des artistes, sous l’égide de Thérèse Dartois, adjointe au maire déléguée à la culture et du service spectacle et culture dirigé par Nathalie Vincent. Les démonstrations culinaires et artistiques s’enchaîneront tout au long du week-end sur l’esplanade Leopold Sedar Sengor, au Pôle Culturel Escoffier, tout en proposant des dégustations et déjeuners créés par les exposants du marché gastronomique
Nouveaux visiteurs comme fidèles habitués pourront à nouveau se plonger dans les mémoires d’Auguste Escoffier et découvrir un personnage engagé au-delà des fourneaux dont la vision a révolutionné la gastronomie en elle-même mais aussi les conditions de travail grâce à l’exposition « Escoffier, un humaniste » proposée au musée du même nom et qui est la maison natale du grand chef mais aussi découvrir bon nombre de ses recettes uniques, mais également participer à des ateliers en famille, ou découvrir des produits du terroir. Rendez-vous le temps d’un week-end gourmand à Villeneuve Loubet qui devient pour l’occasion le cœur gourmand de la gastronomie et accueille avec bonheur tous ces talents des arts plastiques, musicaux et bien sûr gastronomiques.

Lionnel Luca
Maire de Villeneuve Loubet, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Sophia-Antipolis

⚡️La sénatrice Alexandra Borchio, la députée Michèle Tabarot et le Maire de Grasse Jérôme Viaud interpellent le ministre de l’Economie pour soutenir le parfumeur de Grasse Fragonard Parfumeur, candidat depuis 2016 au label « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

⚡️ La construction du Pôle Innovation de Sophia Antipolis (8700m2) a été attribuée au groupement GCC. Livraison prévue : 1er semestre 2025. (NM)

Voir plus...