Soumettre une info 📰

Les 3 infos sport du week-end du 7 janvier à retenir

Un programme chargé et marqué par le retour de la Coupe de France, de la Jeep Elite et la manche du trophée Andros à Isola 2000. Des surprises dans le bon comme dans le mauvais sens pendant ce week end sportif !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

©Icon Sport

I. Grasse montre l’exemple à Nice et Monaco qui déçoivent

« On attend tous, la magie de la Coupe de France ». La belle aventure continue pour Grasse qui atteint les 16ème de finale de la Coupe de France pour la première fois de son histoire après leur victoire 1-0 face à La Tamponnaise (R1 Réunion). Le RC Pays de Grasse affrontera Rodez (Ligue 2), le week-end du 21 janvier.

Contrairement à leurs homologues grassois, les Aiglons ont encore fait rêvé leurs supporters en tombant dans le Puy. Un Nice en très petite forme a continué sur sa lignée en s’inclinant 1-0 face au Puy Foot, pensionnaire de National. Grâce à cette défaite, les hommes de Lucien Favre s’enfoncent dans la crise en n’ayant plus gagné un match depuis le 6 novembre 2022.

« – Papa, on peut perdre un match en gagnant 2-0 ? – Demande à Monaco ! » En effet, l’AS Monaco a été éliminé à Louis II par Rodez, 17ème de Ligue 2. Une défaite aux tirs au but alors que les joueurs de la principauté menés et contrôlés le match avant de s’effondrer pour subir le 2-2. Bref en 32ème de finale, la Coupe de France a déjà réalisé de belles surprises.

II. L’AS Monaco Basket s’impose contre l’Elan Béarnais pour son retour en Jeep Elite

Sous les yeux du Prince Albert, l’AS Monaco s’est imposé face à l’Elan Béarnais (83-77). Les hommes de Saša Obradović qui  confortent leur place de leader se sont fait peur en fin de match. Ils ont pu compter sur un grand Mike James qui a sorti 22 points, 3 rebonds et 4 passes. À deux jours du choc en Euroleague face à l’Olympiakos, les Monégasques se sont rassurés après avoir joué avec le feu.

III. Boccolacci et Panis brillent à Isola 2000

La compote était bonne ce week-end du côté d’Isola 2000 surtout pour Dorian Boccolacci et Aurélien Panis. Trois courses étaient au programme. La première a été dominée sans contestation par Boccolacci en signant le meilleur temps des qualifications, la super pole, la victoire en finale et le meilleur tour en course. La deuxième course a quant-a-elle était gagné par Panis qui doit cependant laisser les points au pilote de Sébastien Loeb Racing pour le meilleur temps du circuit. Enfin la dernière course comme la première a été bonne pour Dorian Boccolacci. Meilleur temps des qualifications et super pole. Cependant, s’il remporte la finale, il se fait chiper le meilleur tour en course par Yvan Muller. Il reste encore deux manches à Lans-en-Vercors et Super Besse pour départager les deux pilotes dans cet e-trophée Andros.

⚡️ Un accident de la route a eu lieu, ce mardi 31 janvier, sur l'autoroute A8 à hauteur d'Antibes. Un motard est décédé. (FranceBleu)

⚡️ La nouvelle exposition "Petits mineurs des Alpes" démarre ce mercredi 1er février. A découvrir en famille jusqu'au 31 octobre 2023 au musée des merveilles à Tende. (EDM)

⚡️ Énièmes échanges entre Eric Ciotti et la Mairie de Nice cette fois-ci au sujet d’un squat route de Turin à Nice. (EDM)

Voir plus...