Soumettre une info 📰

Nomination de Rodolphe Bourret à la tête du CHU de Nice

Plus d'un mois après le départ de Charles Guépratte, un nouveau directeur général a été nommé au Centre Hospitalier Universitaire de Nice. Charles Guépratte a rejoint la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non-lucratifs (Fehap)
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Rodolphe Bourret nominé à la tête du CHU de Nice©LaVoixduNord

Rodolphe Bourret a été nommé, par le Ministre de la Santé et de la Prévention François Braun, Directeur Général du CHU de Nice. Il a été directeur général au Centre Hospitalier de Valenciennes et a également été directeur général adjoint du Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier. Un nouveau challenge pour cet habitué des services hospitaliers français qui aura la lourde charge de restructurer les services, les renforcer en étant à l’écoute du personnel et de surtout réduire le déficit sans perdre dans la qualité des services. Il aura aussi comme mission de s’atteler à la réalisation de la seconde phase de Pasteur 2. Un challenge qu’on laisserait à d’autres compte tenu que le plan Marshall hospitalier du gouvernement se limite à des effets d’annonces. Pour rappel c’est 9000 salariés qui gèrent notre santé au quotidien

Le Maire de Nice se félicite de cette nouvelle nomination : « J’accueille avec satisfaction cette nomination. Il s’agit d’un homme de qualité, un dirigeant expérimenté qui a exercé la majorité de sa carrière dans des établissements de grande envergure comme Marseille, Montpellier, Lyon et Valenciennes. Dans ce dernier, il a su maintenir un équilibre financier de l’établissement.
Rodolphe Bourret devra faire face à des défis importants à Nice.
Je veillerai à ce qu’il favorise un management participatif pour les professionnels de santé, les chercheurs et l’ensemble de ses partenaires en lien avec la communauté médicale et soignante et dans un climat de confiance. Le CHU de Nice est impliqué dans de grandes opérations d’envergure avec Université Côte-d’Azur, comme le Campus Santé de Saint Jean D’Angely qui, d’ici 2025, regroupera l’ensemble des disciplines médicales et paramédicales. En valorisant le savoir-faire universitaire des équipes médicales et soignantes de nos éminents spécialistes de la médecine et de la recherche, la Ville de Nice et son CHU poursuivront le chemin engagé sur notre territoire pour assurer la prise en soin des habitants tout en brillant sur le plan national et international. Il devra s’atteler à redresser l’établissement sur le plan financier, tout en conduisant un schéma immobilier nécessaire à l’amélioration de la qualité de la prise en charge des malades et les conditions de travail des personnels soignants (9000 salariés, 880 médecins, hors étudiants et internes).
Il aura la tâche de soutenir le développement d’une offre de soins d’excellence aux patients et conduire un projet médical fort, axé sur la cancérologie, le vieillissement, l’ambulatoire, la réalisation de travaux majeurs avec notamment la seconde phase du chantier de Pasteur 2.
En ce jour de réveillon de la Saint-Sylvestre, j’ai une pensée particulière pour nos personnes du CHU de Nice qui œuvrent dans des conditions difficiles en cette période épidémique et pour qui ce changement sera, je l’espère, le plus bénéfique possible afin d’améliorer leur quotidien et de pérenniser leur engagement. »

⚡️ Un accident de la route a eu lieu, ce mardi 31 janvier, sur l'autoroute A8 à hauteur d'Antibes. Un motard est décédé. (FranceBleu)

⚡️ La nouvelle exposition "Petits mineurs des Alpes" démarre ce mercredi 1er février. A découvrir en famille jusqu'au 31 octobre 2023 au musée des merveilles à Tende. (EDM)

⚡️ Énièmes échanges entre Eric Ciotti et la Mairie de Nice cette fois-ci au sujet d’un squat route de Turin à Nice. (EDM)

Voir plus...