Soumettre une info 📰

Mairie de Nice : une réorganisation digne d’un remaniement ministériel

L'élection de Philippe Pradal à la députation impliquait une réaffectation de ses délégations, Christian Estrosi a choisi de rebattre toutes les cartes. Passons à la loupe les nouvelles attributions des élus niçois...
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Depuis que Philippe Pradal a été élu député et qu’il a démissionné de ses mandats et délégations, une réorganisation au sein de la Mairie de Nice devrait voir le jour officiellement lors du prochain conseil municipal de Nice, le 7 octobre prochain. En attendant, un communiqué de presse a été envoyé aux médias locaux et les élus niçois ont annoncé sur les réseaux sociaux leurs nouvelles délégations. Nous allons décrypter ce remaniement à la loupe afin d’y voir un peu plus clair.

Avant d’entrer dans le détail, on peut s’étonner d’un remaniement d’une telle ampleur aux allures de chaises musicales. Le nombre d’adjoints est pléthorique. La règle pour un conseil municipal est que le nombre d’adjoints ne dépasse pas le tiers de l’effectif total du Conseil. Pour une ville comme Nice, qui compte 69 conseillers municipaux, cela devrait faire 21. Mais il existe une dérogation pour des adjoints de territoires qui porte actuellement le nombre d’adjoints au nombre de 26 au conseil municipal niçois. Nombre justifié au regard de l’efficacité et des compétences ? Nous vous laissons le soin de répondre. Mais si certaines nouvelles délégations sont cohérentes et complémentaires, d’autres ressemblent à des doublons voire sont mal définies, à moins qu’il ne s’agisse d’imiter les postes gouvernementaux ? Concrètement, imaginez que dans une entreprise, à la suite d’un départ d’un de vos directeurs, vous décidiez de changer l’organigramme de votre groupe : vous décidez de déplacer l’actuel directeur commercial au poste de directeur de production, que celui qui gérait la production de vos usines devient le directeur de la communication, celui de la communication, directeur des achats, celui des achats vous le placez au poste de directeur des Ressources Humaines et celui des RH vous le chargez de gérer vos centaines de commerciaux… Comment votre entreprise se porterait-elle ? Maintenant, regardons un peu plus en détail.

Le remaniement « municipalo-ministeriel »

Adjoints :

Anthony Borre
1er Adjoint, délégué à la Proximité, à la Sécurité, au Logement et à la Rénovation urbaine.

Le premier adjoint récupère la Proximité, c’est-à-dire les relations avec la population au sens large. Cette délégation pourrait être destinée à lui permettre de se faire connaître des Niçois, dont beaucoup ont du mal à l’identifier. Dans cette nouvelle délégation, il sera secondé par Monique Bailet qui elle aussi cherche a être plus proche des niçois.

Anne Ramos
2ème Adjointe, déléguée aux Travaux, au Foncier et à l’Urbanisme.

Aucun changement notable.

Richard Chelma
3ème Adjoint, délégué à la Transition écologique et énergétique, à la Santé et au Bien-être.

Aucun changement notable.

Agnès Rampal
4ème Adjointe, déléguée à l’Euro-méditerranéen, aux Relations avec les rapatriés et au Centre Universitaire Méditerranéen.

Aucun changement notable.

Pierre-Paul Léonelli
5ème Adjoint, délégué à la Propreté, à la Collecte, et aux Parcs et jardins.

Aucun changement notable.

Françoise Monier
6ème Adjointe, déléguée aux Relations avec le personnel.

Après deux années durant lesquelles elle s’est occupée avec passion des Séniors comme elle l’avait fait auparavant auprès de la Petite Enfance, Françoise Monier se retrouve aux Relations avec le personnel. Sa bonne réputation auprès des agents est peut-être à l’origine de cette nouvelle délégation dans une période assez mouvementée suite au plan de restructuration interne mené par le DGS de la Métropole, Olivier Breuilly.

Graig Monetti
7ème Adjoint, délégué au Sport, à la Jeunesse et à l’Egalité des chances.

Après sa défaite aux législatives, le jeune adjoint à la Jeunesse récupère le portefeuille du Sport au détriment de la disqualification de Jean-Marc Giaume. Une nouvelle charge de travail lui incombera compte tenu du faible nombre d’aménagements sportifs et de la vétusté de ces derniers dans notre ville. Une nouvelle politique sportive doit être mise en place afin que sport et jeunesse ne soient plus un oxymore à Nice.

Jennifer Salles-Barbosa
8ème Adjointe, déléguée aux Seniors et aux Solidarités.

La fille de Rudy Salles récupère la délégation des Séniors, espérons qu’elle ne laissera pas dépérir ou ne reviendra pas sur le travail accompli ces deux dernières années par Françoise Monier et ses équipes.

Gérard Baudoux
9ème Adjoint, délégué à l’UNESCO, au Patrimoine historique, à l’Archéologie, au Projet Capitale européenne de la Culture 2028 et au Mécénat.

Il sera en charge du projet de Capitale européenne de la Culture 2028. Avec la destruction du TNN, un goût prononcé pour les statues de chien orange et blanc, et les oliviers métalliques, sans oublier l’omniprésence inexistante d’artistes ou comédiens de rue, la Ville de Nice a tous les atouts pour devenir la Capitale européenne de la Comédie 2028. Bref, il a du pain sur la planche pour prouver à l’Europe qu’à Nice la culture peut rayonner au delà des frontières.

Martine Ouaknine
10ème Adjointe, déléguée aux Affaires juridiques, à l’Aides aux victimes, au Devoir de mémoire et à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Aucun changement notable.

Philippe Soussi
11ème Adjoint, délégué au Territoire Nice Historique, à la Gestion des risques, à la Sécurité civile et aux Premiers secours.

Aucun changement notable.

Catherine Moreau
12ème Adjointe, déléguée à l’Agriculture urbaine, aux jardins potagers et à l’Animation des quartiers.

Aucun changement notable.

Jean-Luc Gagliolo
13ème Adjoint, délégué à l’Education, à la Culture à l’école, au Livre, à la Lutte contre l’illettrisme, à l’Identité niçoise et aux Loisirs pour tous.

Il récupère les Loisirs pour tous et les centres AnimaNice anciennement nommés CACEL. Il sera épaulé par son binôme Pierre Fiori.

Monique Bailet
14ème Adjointe, déléguée au Territoire Nice Ouest et à l’Etat civil et subdéléguée à la Proximité.

Elle récupère la subdélégation à la Proximité. Espérons qu’elle sera plus présente auprès de la population, qu’elle ne l’était à Nice Ouest jusqu’à maintenant, et qu’elle améliorera sa communication si elle veut réellement bâtir une proximité avec les Niçois, chose qu’elle n’a pas su construire jusqu’à présent.

Pascal Condomitti
15ème Adjoint, délégué au Territoire Collines niçoises, à l’Evénementiel et aux Relations avec les professions libérales.

Il récupère ainsi le Nice Jazz Festival et le Carnaval. Il ne faudrait pas pour autant qu’il prenne la grosse tête.

Magali Altounian
16ème Adjointe, déléguée aux Finances, aux Institutions européennes et au Rayonnement de la ville.

Elle récupère le portefeuille des Finances suite à son travail auprès des institutions européennes dont l’obtention de subventions. Elle aura la responsabilité d’assurer la bonne gestion financière de la Ville surtout quand le temps de remboursement de la dette de la Ville de Nice atteint les 14 ans et 9 mois. Compte tenu de l’importance de cette nouvelle délégation, elle aurait pu prétendre à une place dans le top 5.

Robert Roux
17ème Adjoint, délégué à la Culture.

Aucun changement notable.

Maty Diouf
18ème Adjointe, déléguée à la Lutte contre les discriminations, au Droit des femmes, aux Actions humanitaires et à la Coopération.

Aucun changement notable.

Jean-Marc Giaume
19ème Adjoint, délégué à la Culture scientifique, au Museum d’histoire naturelle, à la Célébration du 80ème anniversaire de la Libération de Nice et de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, et subdélégué aux quartiers de Riquier et de Saint-Roch.

Après une absence remarquée à la délégation des Sports, il hérite de nouvelles délégations dont celle de la Culture Scientifique dont la définition nous laisse perplexe mais aussi de la subdélégation aux quartiers de Riquier et de Saint-Roch afin de certainement quadriller un territoire qui a préféré voter pour l’adversaire de son successeur à la délégation des sports lors des dernières législatives.

Christiane Amiel-Dinges
20ème Adjointe, déléguée aux Relations internationales et aux Jumelages.

Aucun changement notable.

Franck Martin
21ème Adjoint, délégué au Territoire Hauts de Nice, aux Commerces, aux Marchés, à l’Artisanat et à la Gare du Sud.

Il récupère le dossier brulant de la Gare du Sud. Bon courage. Comme dirait un célèbre poète français : Vas-y Franky c’est bon !

Isabelle Visentin
22ème Adjointe, déléguée au Territoire Cœur de Nice et aux Cultes.

Aucun changement notable.

Gaël Nofri
23ème Adjoint, délégué aux Transports, à la Circulation, au Stationnement, à la Logistique urbaine et Subdélégué au mobilier urbain. Président de Régie Ligne d’Azur.

Il récupère la délégation Transports en cohérence avec sa délégation Circulation qu’il exerçait déjà. Nous ne serons pas taquins au point de lui demander s’il a le permis bus ou poids lourds. Plus sérieusement, un conseiller municipal subdélégué à la circulation aurait pu l’épauler compte tenu de la difficulté croissante à circuler en ville et à se garer pour les niçois.

Fatima Khaldi-Bououghroum
24ème Adjointe, déléguée au Territoire Rives du Paillon et à la Médiation.

Aucun changement notable.

Marc Concas
25ème Adjoint, délégué à l’Ethique, à l’Opéra, à la Musique et au projet Victorine.
Président de la Commission d’appel d’offres.

Sa nomination nous permet d’apprendre qu’il existerait un projet pour la Victorine… A lui maintenant de ressusciter ce temple abandonné du cinéma.

Marine Brenier
26ème Adjointe, déléguée à la Famille et à la Petite enfance.

Un lot de consolation ou une bouée de sauvetage après son naufrage aux législatives ? Mais nous observerons en toute objectivité son travail à la Petite enfance, délégation dans laquelle celle qui la précédait n’a pas laissé un grand souvenir. Soyons honnêtes, la députée (sortie) Marine Brenier a mené des combats notamment sur la question de la fin de vie, la condition des femmes ou la petite enfance (ça tombe bien). Il ne tient qu’à elle de montrer le même engagement dans ses nouvelles missions. Il aurait été judicieux d’attendre un peu avant cette nomination qui passe mal aux yeux de l’opposition.

Conseillers Municipaux Parlementaires :

Dominique Estrosi-Sassone
Sénatrice des Alpes-Maritimes.

Philippe Pradal
Député des Alpes-Maritimes. Président de la Commission Finances, Ressources humaines et Administration générale.

Tout en accédant au statut prestigieux de « conseiller municipal parlementaire », l’ancien maire de Nice par intérim devenu Député des Alpes-Maritimes conserve la présidence de la Commission Finances, les Ressources humaines et l’Administration générale. Autant dire qu’il reste aux manettes.

Conseillers Municipaux :

Jacques Richier
Conseiller municipal, délégué à l’Economie et à l’emploi, à l’Innovation, à l’Attractivité et au Tourisme.

Xavier Latour
Conseiller municipal, délégué à l’Enseignement Supérieur, à la Recherche et à la Formation continue.

Marie-Christine Fix
Conseillère municipale, déléguée au Monde combattant, au Lien Armée-Nation et au Service national universel.

Jacques Dejeandile
Conseiller municipal, délégué au Handicap et à la Ville accessible et inclusive.

José Cobos
Conseiller municipal, délégué à l’Evénementiel sportif et à l’Accueil des compétitions sportives internationales.

Nadia Levi
Conseillère municipale déléguée aux Commissions de sécurité.

Henry-Jean Servat
Conseiller municipal, délégué à la Protection animale et subdélégué au Cinéma.

Anne-Laure Rubi
Conseillère municipale, subdéléguée au Foncier et à l’Urbanisme.

Anciennement déléguée à la Famille et à la Petite Enfance dans le cadre desquelles elle n’a fait pas l’unanimité auprès des agents municipaux, elle aurait démissionné de son poste d’adjoint pour des raisons « professionnelles » selon le communiqué de presse de la Mairie. Un emploi étant censé être chronophage, trouvera-t-elle le temps d’aider Anne Ramos à comprendre l’Urbanisme ?

François Daure
Conseiller municipal, délégué aux Relations avec la Principauté de Monaco et Subdélégué au Contrôle de gestion.

Aurore Asso
Conseillère municipale, subdéléguée au Littoral, à la Mer, à l’Aire marine protégée et à l’Ecologie.

Hervé Caël
Conseiller municipal, délégué au Numérique et à la Simplification des démarches des usagers et subdélégué à la Maison de Santé et aux Relations avec les établissements de santé.

Il récupère le numérique, en espérant qu’il ne transforme pas tous les outils numériques quelques fois défectueux de la Ville de Nice en énorme Doctolib. Le Docteur Caël nous aurait-il caché des compétences en ingénierie numérique depuis toutes ces années ?

Amelie Dogliani
Conseillère municipale, subdéléguée à la Police administrative.

Martine Martinon
Conseillère municipale, subdéléguée aux Sports.

Barbara Prot
Conseillère municipale, subdéléguée à la Prévention, à l’Education à la santé et aux Associations caritatives.

Pascale Ferralis
Conseillère municipale, subdéléguée à l’Autonomie, à la Dépendance et au Soutien aux aidants.

Pierre Barone
Conseiller municipal, subdélégué à la Vie étudiante, à la Jeunesse et aux Associations sportives.

Ses nouvelles délégations installent Pierre Barone au coeur d’un partenariat avec Greg Monetti, José Cobos et Martine Martinon : le sport implique d’avoir l’esprit d’équipe.

Laurence Navalesi
Conseillère municipale, subdéléguée aux Relations transfrontalières, à l’Enseignement privé et aux Cultes.

Patrick Mottard
Conseiller municipal, subdélégué au Spectacle vivant et au Développement des nouveaux publics culturels.

Auréa Cophignon
Conseillère municipale, subdéléguée à l’Europe et au Conseil communal consultatif.

Imem Jaidane
Conseillère municipale, subdéléguée à la Prévention de la fragilité des séniors.

Abdallah Khemis
Conseiller municipal, subdélégué à l’Euro-Méditerranée et à l’Egalité des chances.

Pierre Fiori
Conseiller municipal, délégué aux Bâtiments communaux et subdélégué Travaux dans les écoles, à la Citoyenneté à l’école et aux AnimaNice.

Avec ses nouvelles délégations aux Bâtiments communaux et aux centres AnimaNice, il viendra épaulé Jean-Luc Gagliolo pour continuer le travail déjà réalisé en tandem.

Marie-Pierre Lazard
Conseillère municipale, subdéléguée au Conseil des droits et devoirs des familles et au label Ville amie des enfants.

Karim Ben Ahmed
Conseiller municipal, subdélégué au Logement, à la Rénovation urbaine et à l’Insertion professionnelle.

Marie-Claire Lellouche
Conseillère municipale, déléguée Accueil des nouveaux Niçois et subdéléguée à la Restauration scolaire et aux Loisirs extrascolaires.

Après s’être détendue cet été avec son mari au Nice Jazz Festival, c’est l’heure de la rentrée pour Marie-Claire Lellouche. Il faut se mettre au travail pour assurer la restauration scolaire et les loisirs extrascolaires des pitchouns.

⚡️La sénatrice Alexandra Borchio, la députée Michèle Tabarot et le Maire de Grasse Jérôme Viaud interpellent le ministre de l’Economie pour soutenir le parfumeur de Grasse Fragonard Parfumeur, candidat depuis 2016 au label « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

⚡️ La construction du Pôle Innovation de Sophia Antipolis (8700m2) a été attribuée au groupement GCC. Livraison prévue : 1er semestre 2025. (NM)

Voir plus...